Quels sont les effets secondaires des anti-inflammatoires chez le chien ?

antiinflamatorio perros

Les anti-inflammatoires, appelés AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), sont les analgésiques les plus couramment prescrits chez le chien , utilisés principalement pour traiter la douleur et l’inflammation en médecine vétérinaire.

L’inflammation, la réponse du corps à une irritation ou à une blessure, se caractérise par une rougeur, une chaleur, un gonflement et une douleur.

Il est important de noter que nous ne devons JAMAIS les administrer aux animaux sans prescription vétérinaire préalable, car ils peuvent causer de graves problèmes.

Voulez-vous savoir quels sont les effets secondaires possibles des AINS ?

Les AINS sont efficaces, mais comme tous les médicaments, ils peuvent produire certains effets secondaires qu’il faut évaluer :

  • Ne pas manger ou manger moins
  • ulcère gastro-intestinal
  • Surdosage
  • Jaunissement des gencives, de la peau ou du blanc des yeux
  • Changements cutanés (croûtes, rougeurs ou égratignures)
  • Léthargie, dépression, changements de comportement
  • vomissement
  • Diarrhée, selles noires
  • Changement dans les habitudes de consommation
  • Modification de la miction
  • Anorexie
  • Perforation gastro-intestinale
  • toxicité hépatique
  • Toxicité rénale, insuffisance rénale
  • La mort

Il est important de réaliser que des effets secondaires indésirables peuvent survenir après une dose, plusieurs doses ou ne jamais se produire. Les chiens sont des individus, tout comme les humains, et ils réagissent de manière unique à différents médicaments. Si vous remarquez des effets secondaires ou des problèmes après avoir commencé à donner des AINS à votre chien, appelez votre vétérinaire et assurez-vous de retirer le médicament.

Il est également important de conserver ces médicaments dans un endroit isolé , où le chien ne peut pas y accéder, car malheureusement, l’une des causes les plus courantes d’effets secondaires liés aux AINS est le surdosage. De nombreux AINS sont aromatisés pour en faciliter l’administration, ce qui les rend également attrayants pour les animaux de compagnie qui peuvent les manger.

Comment minimiser les risques d’effets secondaires des AINS ?

La meilleure façon de minimiser les risques indésirables est d’examiner le chien et de connaître son état de santé pour voir s’il peut prendre ce médicament.
Avant de prescrire des AINS, votre vétérinaire devra obtenir des antécédents médicaux complets et effectuer un examen complet pour déterminer si votre chien présente des contre-indications telles que des conditions préexistantes ou des médicaments qui augmentent le risque d’effets secondaires.

Votre vétérinaire obtiendra un test sanguin pour dépister les conditions où ces médicaments sont mieux évités. Affections des reins, du foie ou de l’estomac.

Nous devons également faire particulièrement attention à NE PAS donner à nos chiens des médicaments pour humains , car ils peuvent souffrir d’empoisonnement. Nous devons considérer que chez les animaux, la dose que nous pouvons donner est beaucoup plus faible, elle est généralement de 5 mg par kilogramme et à partir de 100 mg, des ulcères gastriques commencent à apparaître.

Dois-je surveiller mon chien pendant la prise d’AINS ?

Tout aussi important que la détection est de surveiller le chien une fois que le médicament a commencé . Votre vétérinaire vous recommandera probablement de revérifier régulièrement le sang et l’urine de votre chien. Cette motorisation vous permet de vous assurer que votre chien tolère bien le médicament sans développer d’effets indésirables. Tous les fabricants d’AINS recommandent des tests sanguins de base ainsi que des contrôles réguliers pour minimiser les risques d’effets secondaires graves.

Tous les AINS doivent être utilisés avec prudence car ils peuvent provoquer des effets secondaires, en particulier des saignements gastro-intestinaux, des ulcères et des perforations. Ils ne doivent être pris qu’en cas de nécessité, car des doses trop élevées ou trop longtemps sans contrôle vétérinaire peuvent causer de graves problèmes.

Nous devons trouver un moyen de réduire la douleur du chien, afin qu’elle ne s’aggrave pas rapidement. Le moyen le plus efficace de contrôler la douleur avec un minimum d’effets secondaires est une combinaison de plusieurs traitements . Il faut donc valoriser toutes les solutions du marché.

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 8 = 9