Thermothérapie appliquée aux chiens.

Il existe de nombreux traitements qui existent pour la rééducation de nos petits amis, l’un des moins connus ; thermothérapie !

La thermothérapie est l’application de chaleur au corps à des fins thérapeutiques. Il existe différentes manières d’appliquer de la chaleur à l’animal : compresses chauffantes, parafango, ultrasons , ondes courtes, infrarouges , vapeur d’eau, bains de contraste et chaleur humide.

Il a des effets thérapeutiques ; Elle est anti-inflammatoire, antispasmodique, analgésique, sédative, relaxante et décontractante.

Au niveau cellulaire, il augmente le métabolisme, tandis qu’au niveau des vaisseaux sanguins, il agit en produisant une thermorégulation qui, au niveau local, va produire une brève vasoconstriction suivie d’une vasodilatation, provoquant une hyperthermie. En plus d’une réaction vasomotrice.

À un niveau profond, l’hyperthermie se produit également. Il produira une action réflexe suite aux modifications vasomotrices de l’application locale qui produira une amélioration de la nutrition cellulaire, un effet anti-inflammatoire et analgésique.bolsas-de-agua-caliente-o-hielo

Sur le cœur, il produit des tachycardies et modifie la pression artérielle en applications locales et si son application est augmentée, il produit une augmentation de la température du stimulus et diminue la pression artérielle avec une augmentation de volume.

Dans le sang, il produit une alcalinisation du pH sanguin, diminue la coagulation, la viscosité du sang et, par conséquent, il y a un plus grand apport lymphatique aux tissus.

Sur la peau, il y a une augmentation de la température, avec une augmentation de la circulation locale et une diminution de la sensibilité.

La chaleur sur le système nerveux augmente la sensibilité dans les applications à court terme, tandis que si la durée est prolongée, elle produit une diminution de la sensibilité, de la sédation et de l’analgésie.

Au niveau musculaire, il produit la relaxation, est antispasmodique, diminue l’excitabilité, augmente l’élasticité des tissus et diminue le tonus musculaire. Et, sur le système respiratoire, il produit une augmentation du rythme respiratoire.

Il existe un certain nombre de circonstances dans lesquelles la chaleur ne peut pas être appliquée :

  • Animaux cardiaques.
  • Dans les inflammations aiguës 24-72 heures
  • Animaux présentant une hypersensibilité voire des réactions allergiques
  • Domaines :
    • Plaies ouvertes, profondes ou infectées
    • infections locales
    • Brûlures
    • troubles de la sensibilité
    • déficits circulatoires
  • la leishmaniose

La chaleur peut être appliquée une fois la phase aiguë de la blessure ou de la chirurgie terminée : fractures, contractures, tendinites, luxations, etc., ou dans les cas chroniques comme les animaux gériatriques ou ceux souffrant d’arthrose.

Il est nécessaire de contrôler la peau de l’animal à tout moment et si la peau est très rouge ou si l’animal est contrarié, le traitement doit être arrêté. Il est nécessaire de placer une serviette entre l’animal et la chaleur, ne la placez jamais directement, car il y a un risque de brûlures cutanées.

Il existe des protections ou des sangles spéciales pour une meilleure fixation de la compresse chaude.

L’équipe Orthocanis

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


6 + = 13